Gabon : Suspension des cours « jusqu’à nouvel ordre » pour les établissements d’enseignement secondaire.

Le ministre de l’Education Nationale du Gabon, Michel Menga M’essone, craignant un embrassement, a décidé mercredi soir de suspendre les cours dans tout le pays « jusqu’à nouvel ordre », après trois jours de contestations contre les nouvelles conditions d’attribution des bourses aux bacheliers.

En effet Depuis lundi, les lycéens et collégiens du pays manifestent contre le durcissement des conditions d’attribution de bourses d‘études qui fixe désormais l‘âge requis à 19 ans et une moyenne de 12 sur 20 minimum au baccalauréat contre une moyenne de 10 et 21 ans d‘âge auparavant. Avant le décret, les étudiants gabonais ayant obtenu leur baccalauréat, pouvaient prétendre à une bourse universitaire d’un montant mensuel d’environ 83.000 francs CFA. Le gouvernement gabonais dit vouloir un apaisement dans cette crise.
« Dans sa volonté d’apaisement et d’écoute à l’endroit des populations, le gouvernement de la République décide de la suspension des cours jusqu’à nouvel ordre sur l’ensemble du territoire national », a lancé Jean Augustin Ndziengui, conseiller en communication du ministre de l’Education Nationale.

Le ministre dans son communiqué, invite ensuite les parents à la responsabilité et à garder leurs enfants chez eux en respectant la consigne donnée par le ministère. Lors de ces manifestations pacifiques à Libreville et à Port-Gentil, des élèves ont été arrêtés et violemment réprimés par les agents des forces de l’ordre selon plusieurs témoins. Par ailleurs, le Premier ministre gabonais Julien Nkoghe par qui tout à commencé, défend cette nouvelle mesure en invoquant un climat économique délétère caractérisé par des coupes budgétaires.

 

Rose ADOGBAGBE.

 

Partagez sur vos Réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top