Côte d’ivoire : Des obsèques grandioses prévus pour DJ Arafat

« À tout seigneur, tout honneur » dit-on. Décédé suite à un accident de moto, les autorités ivoiriennes ont décidé de faire les choses en grand pour accompagner le « Daishikan » dans sa dernière démeure. La légende du coupé-décalé aura droit à de grandes funérailles avec une veillée musicale au stade Felix Houphouët Boigny le 30 août, suivi de l’enterrement le lendemain 31 août. Des obsèques auxquelles assisteront plusieurs pernnalités de la scène musicale africaine notamment les Congolais, Koffi Olomidé et Fally Ipupa, les Nigérians Davido et G Martins… A cet effet le gouvernement ivoirien a annoncé qu’il prendrait en charge la totalité des frais.

Les organisateurs s’attendent à accueillir entre 300 000 et 500 000 personnes. Des écrans installés aux abords du stade diffuseront donc la cérémonie en direct pour les nombreux admirateurs qui n’auront pas trouvé de place dans le stade. La veillée sera ponctuée de témoignages, d’allocutions et d’un grand concert qui verra la participation de plusieurs pointures de la musique africaine. Le cercueil de DJ Arafat sera exposé tout au long de la cérémonie. Le 31 Août aura lieu la levée du corps suivi d’une procession jusqu’au cimetière de Williamsville, dans la commune d’Adjamé, à quelque 5 km du stade Félix Houphouët-Boigny.

« Il aura tout ce que l’artiste a le droit d’avoir pour ses obsèques. Et il le mérite, vraiment. Il a conquis tout le monde, il mérite ça » a affirmé Abib Marwane, l’un des managers de DJ Arafat.

Pour honorer sa mémoire , le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman a annoncé l’ouverture d’un musée dédié à DJ Arafat dans les prochaines années.